16 décembre 2008

Comprendre l'argent, c'est comprendre le monde d'aujourd'hui

Vous vous êtes souvent demandé ce que représentaient les chiffres astronomiques annoncées dans les médias, quand on parle de la dette des états ou récemment de pertes de banques. Vous vous êtes aussitôt découragé devant l'absence d'information et la supposé technicité du sujet.
Voici 52 minutes de pédagogie et une explication possible à l'absence d'information, peut-être pas innocente. En tous cas, 52 minutes indispensables aujourd'hui pour quiconque veut avoir un avis sur la question.



L'Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR) from Bankster on Vimeo.

08 décembre 2008

Les citoyens en Sarkoland

Au-delà de l'élection, il y a un an et demi, d'une personne contre une autre et de la violence de la déception des français. Souvenez vous, il a battu des records d'impopularité. Au-delà de la médiatisation exacerbée de ce président et de sa femme, nous sommes entrés dans le rythme de croisière de cette gouvernance.
Grâce à certains médias ayant, espérons-le pour longtemps, abandonné le culte de la personnalité du président, on voit relativement clair pour qui veut bien s'intéresser à la politique menée par ce gouvernement.
Récapitulons de façon rigoureuse certains aspects caractéristiques mais non contestable de cette politique et leurs conséquences:

_Une politique de reconduite à la frontière, très populiste, qui a permis de saigner à blanc le FN, qui montre tous les jours son inhumanité, comme dans le cas de ce Sri lankais, père de trois enfants, renvoyé sans discernement dans son pays, où il a été assassiné quelques jours seulement après son arrivée.
_Un démantèlement radical des services publics, Edf, la poste, dont le plus bel exemple reste France-télévision, privé progressivement de ses ressources et des moyens de lutter à armes égales avec la concurrence.
_Des atteintes au droit de l'homme (au pays qui se targue de le symboliser), comme dans ce scandaleux projet de loi du ministre Albanel, épinglé par la CNIL, dénoncé comme monstre juridique par l'UFC .
_ une dérive sensible des comportements policiers, comme dans le collège de Marciac, largement rapporté dans la presse, mais parfois sensible au quotidien.
_une politique des cadeaux aux plus riches, symbolisée dès le départ par le paquet fiscal mais qui devient insupportable aujourd'hui que le chômage est reparti à la hausse, que l'état se porte au secours des banques pendant la crise et que le plan de relance de Sarkozy ne prévoit rien pour le pouvoir d'achat.

Pourquoi une telle énumération, vous demandez-vous peut-être?
Parce que je crois qu'il n'y a plus que deux façons d'être citoyen aujourd'hui en France. Si les faits sont objectivement recensés dans cette liste non exhaustive, le ton polémique et partisan des appréciations portées ne vous aura pas échappé, surtout pour ceux qui ne partagent pas mes points de vue. Il est possible de défendre cette politique comme de la critiquer, mais il n'est plus possible de la subir. Je m'explique, la violence des atteintes portés à la société française par cette gouvernance, n'autorise pas la tiédeur, quiconque sachant ce que l'on sait ne se positionne pas, pour ou contre, adhère à cette politique.

03 décembre 2008

James Connolly

Suite à une mauvaise manipulation de ma part, il n'a pas été possible d'écouter mon album en intégralité comme je vous le disais il y a quelques temps. Voici le nouveau lecteur. Merci de me signaler toutes difficultés d'utilisation.


Rugby 2011

Ça y est. Le compte à rebours de la coupe du monde 2011 est lancé. De mon coté, je vous annonce que je crée un nouveau blog, entièrement dédié au rugby, celui-ci restant généraliste, que vous trouverez sur ce lien.

Le tirage au sort a mis la France dans la poule de la Nouvelle-Zélande, tête de série n°1 et d'ors et déjà favorite de cette compétition. C'est une bonne nouvelle, pour eux comme pour nous.
Pour la France, la poule est abordable, car derrière la Nouvelle-Zélande, seul le Tonga pourra présenter une menace sérieuse. Le probable match d'ouverture contre le pays organisateur permettra normalement de rentrer dans la compétition sans retenue, avec la crainte de se voir corriger mais aussi et surtout l'espoir de réaliser une exploit retentissant.
Pour la Nouvelle-Zélande, c'est l'occasion de jouer la France tôt dans la compétition, avant la phase éliminatoire, et de vaincre le "signe indien".


Revenons à l'équipe de France: cette tournée d'automne aura été porteuse d'espoir. C'est paradoxalement le seul match perdu qui justifie cette impression. Après un non-match prévisible contre les argentins où seule la victoire fut belle, et une partie un peu décousue contre les ïles pacifiques les français ont montré qu'il était avec les Gallois, capables de rivaliser avec une équipe de l'hémisphère sud, pas la meilleure, mais une bonne équipe d'Australie quand même.
Les satisfactions seront plus individuelles que collectives. On a vu en effet, certains joueurs démontrer qu'ils étaient au niveau, comme Chabal que tout le monde attendait, Millo-Chulski, Harinordoqui revenu à son meilleur niveau, Jauzion, Malzieu. On peut ajouter à cela quelques révélations comme Tillous-borde.
Sur le plan collectif, on attend de voir mais on a pu sentir un début de mise en route. Gardons espoir, même si on peut déjà déplorer que la tournée se passe à nouveau sans les meilleurs joueurs.

Enfin, le top 14 bat son plein et est plus ouvert que d'habitude. Si Toulouse devrait continuer à survoler les débats la bataille pour les places européennes et le maintien nous promet de chaudes confrontations.
Je suis très inquiet pour Toulon, qui me semble avoir brûlé quelques étapes et va devoir s'accrocher pour se sauver, car si Mont de Marsan semble déjà condamné , je crois en Dax et je pense que Bourgoin saura se sortir de cette situation, car ces clubs ont une histoire commune partagée par les joueurs , ce que n'a pas Toulon et sa cohorte de recrue. Le rugby professionnel n'a pas effacé cette dimension de solidarité de groupe qui doit s'exprimer essentiellement dans les moments difficiles. Cet aspect n'a pas de prix sinon, celui du temps passé ensemble.

21 novembre 2008

Humeur du soir II

Deux satisfactions aujourd'hui: on se souvient du petit Nicolas, fanfaronnant devant un auditoire européen il y a déjà quelques mois en disant que quand il y avait une grève en France, on n'en entendait plus parler. Je n'ai entendu parler que de ça aujourd'hui, la grève réussie des enseignants. Mais c'est vrai que nous avons élu un vrai Tartarin de ta race, con! (pour rester dans le style fleuri de notre président)
Sinon, Ségolène Royal est en tête au premier tour des élections du premier secrétaire du PS, et comme il y a fort à parier que Benoît Hamon appelle à voter Aubry demain, le vote des militants qui je l'espère confirmera la tendance du jour, sera un désaveu de plus pour les dirigeant du PS qui comprendrons peut-être enfin le message..;

18 novembre 2008

Humeur du soir

Décidément, je ne suis pas socialiste. Parce que la social-démocratie est trop proche du centre pour moi d'une part, mais plus encore car ce parti dont les éléphants passent leur temps à brandir la démocratie comme excuse à leur incurie, semble incapable de respecter le choix des urnes, curieux paradoxe, s'il en est?
Ségolène a gagné, le seul a en avoir tiré les conséquences est jean-Luc Mélanchon dans l'indifférence générale d'ailleurs. Les autres aurait dû se retirer ou éventuellement se présenter au second tour, mais non, une fois de plus tractations et négociations en sous-mains vont donner à cette fin de congrès des allures de sénat romain décadent.
Donc voilà! Même si Ségolène Royal est placée du coté centriste du parti socialiste, donc à l'opposé de mes idées, je souhaite ardemment qu'elle gagne une fois de plus pour pouvoir débarasser les élécteurs de gauche que nous sommes de ce cimetière vivant de pachydermes et créer les conditions d'une alternative qu'elle est la seule à pouvoir incarner.

Sinon, je n'ai pas encore vu le match Angleterre-Australie mais le XV de départ annoncé par Marc Lièvremont me plait. On en reparle vite.

16 novembre 2008

Less is more suite

Un petit message pour ceux qui ont suivi l'évolution de mon groupe depuis le début. Le disque est fini, il va sortir mais pour patienter, vous pouvez l'écouter en intégralité dans le lecteur de la colonne de droite. J'attends vos commentaires.


XV de France: le moment est venu.

Que dire de ce dernier match sinon qu'il repousse encore jusqu'au limite du supportable le moment où on va pouvoir se faire une idée réelle du niveau actuel de cette équipe. Je n'ai pas partagé l'enthousiasme un peu précipité à mon avis, des journalistes (pas les plus compétents) pendant le tournoi et la soi-disant débauche de jeu à la française. Le résultat fut un des plus mauvais à la prise de fonction d'un nouveau staff, d'ailleurs.
Après cette longue revue d'effectif complétée par une tournée "gigot-haricot" de plus en Australie, on pouvait attendre cette automne avec impatience. Mais voilà, un match contre l'argentine ouvrait les hostilités et on ne saurait dire si l'enjeu et le contexte particulier ont empêché cette équipe de montrer son jeu, je suis d'ailleurs prêt à le croire, ou si elle n'a pas de jeu. Ce week-end contre les iles pacifiques, il n'y a eu que peu de motifs de satisfaction mais on peut encore se dire que les français n'ont jamais très bien joué ce type de rencontre.
Mais voilà l'Australie forte de 2 victoires dont une sur l'Angleterre à Twickenham. L'opposition ne laissera pas de doutes sur le niveau réel des bleus qui je le crains pourraient confirmer leur rang au classement IRB, 6ème ou 7ème.

10 novembre 2008

No comment

Retour sur France-Argentine

Disons le clairement, ce match n'a pas servi le rugby. Et la victoire de la France, en dehors de toutes considérations de supporter, est une bonne chose. Je m'explique. 
L'argentine est une équipe composée de joueurs superbes, dont le meilleur joueur du monde (avis personnel) possédant à l'excès certaines des qualités rares que l'on trouve au rugby comme le courage, le sens du sacrifice et la solidarité. Collectivement cette équipe propose le jeu le plus fermé de la planète entière, indigne du niveau de ses joueurs. 
Il y a un an, la coupe du monde a offert à cette équipe une occasion parfaite de briller tant les conditions (match d'ouverture et de fermeture contre le pays hôte) et l'adéquation parfaite entre ce type de jeu et l'arbitrage était réunis, créant ainsi une illusion dans laquelle l'encadrement argentin et certains joueurs se sont installés doucement. 
La défaite de samedi dispersera cette illusion, je l'espère et dédramatisera l'opposition avec la France, permettant au rugby argentin d'accepter le risque de perdre des matchs pour gagner en jouant au ... rugby. 

Projet de loi sur le téléchargement: un combat de plus à mener!

  Mme Albanel porte donc un projet de loi destiné à réprimer le téléchargement illégal. Même si je doute que la mobilisation soit équivalente à celle connue pour le fichier EDVIGE, il faut espérer et militer contre ce projet HADOPI
   On voit clairement les intérêts que le ministre veut défendre en refusant une licence globale préconisée par le rapport Attali, et en projetant d'entamer un peu plus les libertés individuelles. La  commission européenne a d'ailleurs déjà dénoncé une atteinte aux libertés individuelles dans la possibilité de couper l'accès à internet, Big brother veille sur les intérêts des artistes multimillionnaires, n'en doutons pas. 
 Personnellement je suis révolté que ce ministre usurpe la défense des artistes dont je fait partie pour promouvoir ses desseins conservateurs et même dans ce cas précis authentiquement réactionnaire. 
   
Merci de me signaler toute initiative contre ce projet de loi que je soutiens a priori. Voici l'avis de l'UFC que choisir

08 novembre 2008

France-Argentine en direct

Coup d'envoi dans 20 mn. Enfin une équipe construite pour gagner. J'ai peur de l'écrire mais je suis optimiste, le jeu a évolué, surtout pour l'arbitrage et devrait permettre aux français de jouer leur chance en prenant le jeu à leur compte, avec quelques ballons et éventuellement quelques points de pénalité. Il y a un an, pour la coupe du monde le piège était presque parfait, et honnêtement, même aujourd'hui , je ne vois que la chance qui aurait pu nous sortir de ce piège. Ou alors comme je l'écrivais alors, une réaction collective à l'ancienne très peu télégénique et sans garantie aucune de résultat, sinon celle de se sentir moins seul dans l'adversité et resserrer l'équipe sans attendre l'aprés-match. ...

Coup d'envoi!: Allez les bleus!
1ère attaque française, Skrela choisit Heymans à l'intérieur, dommage mais la libération a été bonne. C'est important.
Belle mélée française malgré cette pénalité qui nous en danger. 1er contre d' Imanol. Bravo!
Chandelle de Hernandez, rien de nouveau pour le moment dans le jeu argentin.
Drop argentin raté de rien!, c'est bien de ne pas prendre de points tout de suite , ils compteront tous!

5,30 Belle initiative des bleus La pression s'inverse!

belle occasion d'essai sur un jeu au pied judicieux d'ellissalde, raté. bon début d'ellissalde.


Faute énervante de Szarzewski, j'aime pas. coup de chance , Contepomi rate , Gardons le score pour nous si possible.

Belle action des français conclue par un drop, le score est pris . C'est trés important psychologiquement contre une telle équipe.

13,20
La mêlée française fait du bon boulot , elle tourne du bon coté le plus souvent.

Médart fébrile s'en sort bien mais la défense puma est fidèle à sa réputation de rudesse.


Imanol survole la touche mais l'arbitre cherche à asseoir son autorité en sifflant abondamment. un peu trop à mon goût mais de façon juste me semble-t-il.

Les ballons tombés au contact montrent que les français dominent un peu les contacts. Skrela montre qu'il mérite bien sa sélection, courageux et solide.

Le festival de sifflets continue et mr Kaplan a sorti son hachoir. Son autorité est plus qu'assise.
21
La touche française perturbe bien les pumas.

Faute de mains d'Aguila, ce n'est pas la réussite insolente qu'on leur a vu parfois. Même Hernandez a raté son coup de pied. Espérons que le jeu s'emballe un peu.

25,20: Les argentins sont fidèles à l'habitude, on voit peu de jeu.
Picamoles vole un ballon mais le hachoir de l'arbitre continue à tomber. Je commence à trouver que c'est vraiment trop, même si il n'y a pas de favoritisme, mais pas de jeu non plus!

3 points pour l'argentine.


Jauzion fait faire la faute , un coup de sifflet de plus, mérité certes mais toujours pas de jeu. N'oublions pas que ce soir, il faut gagner quelque soit la manière, du moins c'est ce que je souhaite. 3 pts de Skrela.

31Picamoles tombe.
Pénalité pour la France, il aurait pu siffler la même de l'autre coté. Ne nous plaignons pas. Baby transforme. 6 pts d'avance. C'est bien.

Beaucoup de jeu au pied mais enfin une action longue. Les français me semblent faire ce qu'il faut pour gagner.

On va pouvoir créer le hachoir Kaplan. Avis au sculpteurs. Contepomi tente et ... réussit. 9/6

37,30 Médart joue au pied très bien . Allez imanol!

Drop raté de Baby. pas de jeu pour l'instant. Mr Kaplan fait en sorte que le jeu ne s'envole pas.


Mi-temps

Coup d'envoi. belle action des argentins. espérons que maintenant que l'autorité de l'arbitre est érigée en statue antique de marbre, le jeu va pouvoir se développer.

Belle séquence des ciel et bleu, la conquête est meilleure et quelque passes mettent les bleus en dangers.

2 mêlée perdues sur notre introduction, bizarre.

La touche n'a pas l'air non plus au mieux.

ça ne démarre pas. Mas rentre.

festival de sifflets sud africain.

49 longue action française. Beau jeu au sol des argentins, beaucoup de français pour libérer le ballon et un contre très dangereux. On les retrouve tels qu'on les connaît. Ils ont la main sur le ballon.

Médart contre mais n'a pas les cannes!! Dommage.


Voilà , on retrouve les argentins lutteurs au sol mais les décisions leur sont favorables pour le moment. Le match devient très dangereux à mon goût si on ne fait pas le break.
56,30 Chabal rentre? oui!

Enfin une sanction sur du jeu limite de des ciel et bleu. c'est un peu loin. mais baby s'élance. Il rate. c'est dangereux.


60. Le bluff joue à plein. Hernandez pèse avec son jeu au pied. Je suis très inquiet.

Le ballon est récupéré sur une faute . Il faut la garder et marquer maintenant sinon...
Perdue de suite grr!

63 Touche directe. C'est le moment. Dans les 22 argentins. Du jeu au pied stérile. c'est que le rideau défensif n'a pas de faille.
Mêlée importante , il faut la pousser. tiens un sifflet encore.

65
Ellissalde bien lucide, me donne un peu d'espoir. car je crains un contre ou un coup de génie de Juan.

jeu au pied puis en avant de Skrela. Pas terrible, le ballon est argentin. Vigilance. je trouve qu'on rend le ballon trop vite. Médart joue bien au pied et maintient la pression.
Allez le contre avec Chabal ou Imanol?

Kaplan siffle encore.

Les bleus essayent toujours sans convaincre. Encore dix mn , je me contenterai des ces 3 points.
70
Contre très dangereux, c'est passé prés.

Chabal vole un ballon très important dans les 22m.
Ellissalde sort , il a l'air fatigué, ses passes s'en ressente depuis quelques minutes.


Superbe attaque française mais Hernandez sauve avec une technique et un sang froid unique.
la pression augmente, il faut les achever comme à la corrida. Sinon, un coup de corne et on peut perdre. Ils ne lâcheront rien et le moindre mauvais choix les remet en marche avant.

76
Une mélée à pousser. joli solo de sifflet de Kaplan.

Harinordoqui fait une grande fin de match.

Lancement français. Prudence.
Pénalité contre l'argentine. elle est bienvenue. skrela la tente. Elle y est . gagner sur le renvoi, Imanol!!!!



.................................................
Ca y est , en avant et kaplan siffle . Dur, dur, mais on le savait. Mais c'est gagné, c'est bien l'essentiel!


Pour moi Imanol est l'homme du match. C'est le genre de match dont on est content d'être débarassé, pas de jeu possible avec les argentins toujours aussi courageux, accrocheurs et compétiteurs même dominés en conquête. Si l'arbitre s'en mêle , plus d'espoir , un match très moche mais une belle victoire. Bravo les bleus!

05 novembre 2008

"Yes, we can!"


Ça y est! Barack Obama est élu. C'est bien sûr une très bonne nouvelle, qui ouvre les plus grands espoirs non seulement pour les Etats-unis mais pour la politique internationale. Tout sera dit sur cette élection, je ne m'étendrai pas mais je pense encore au nombre incalculable de fois ou j'ai entendu que les démocrates avaient perdu les élections au moment où Obama a battu Hillary Clinton. Si les états-uniens ont pu élire un homme noir sur ses qualités et son charisme malgré ce que l'on croyait, c'est que le choix des peuples peut encore avoir du poids, alors "Yes, we can!", changer de politique est possible. Une leçon d'espoir politique nous est donnée par les états-unis. Espèrons que nous verrons un tel souffle bientôt ici. C'est possible, la preuve!

04 novembre 2008

Obama day!

En ce moment , les états-uniens votent pour changer de président. Espérons que Barak va l'emporter et que ce jour marquera un réel changement dans le rapport au monde des états-unis qu'on aimerait tant aimer un peu plus. Croisons les doigts.

Sinon , voici la rubrique "vous y avez échappé": un article intitulé "sauvez Bernard Laporte" qui semble avoir perdu le peu de bon sens qui lui restait au contact quotidien de Roselyne Bachelot, en manquant de respect à une de nos athlètes handisport médaillée à Pékin ou en proposant de ne plus jouer contre les équipes du magreb car ils siffleraient la Marseillaise!! No comment; un article constatant que le stade toulousain est bien le premier à récolter les résultat positifs des nouvelles règles; ou encore un article constatant que Toulon a bien du souci à se faire cette année ; ou encore , pouvoir d'achat et campagne de pub du gouvernement, reconduite à la frontière, Europe et non irlandais,journalistes et sensationnel sur l'affaire de l'annulation du mariage ou le traitement d'un pauvre accident d'ascenseur. Vous y avez échappé, n'y revenons pas.

Aujourd'hui c'est aux états-unis que ça se passe, et ce week end France-Argentine. on en reparle.

08 octobre 2008

Eric Woerth ou le mépris comme méthode politique.

Je souhaite à Eric Woerth de ne pas avoir trop d'ambitions politiques car il surpasse Alain Juppé dans le mépris de ses interlocuteurs et de ses contribuables. Je ne doute pas qu'il aura une place douillette qui lui sera réservée à la table de ses amis grands patrons et autres spéculateurs car à coups de lapalissades lénifiantes et blagues douteuses, il y a fort à parier que sa carrière s'arrêtera avec ce gouvernement ou c'est à désespérer de nos concitoyens. Faites vous une opinion avec cette émission de Serge Moati,Ripostes, où il fait face à Olivier Besancenot et Bernard Marys épaulé par Jacques Marseille.

25 septembre 2008

Top 14:les faits du week-end de la 6ème journée.

Je suis installé devant le premier match de la 7ème journée entre Bourgoin et Paris et je me dis que le meilleur joueur du monde aura du mal a être le meilleur du top 14. je parle bien sûr du néo-perpignanais Daniel Carter , éblouissant tout au long du tri-nations cet été mais qui va devoir subir la concurrence de Juan Martin Hernandez qui continue comme j'écris à réinventer le rugby et ses gestes. Mais ce n'est que le début de la 7ème journée, parlons de ce qui s'est passé la semaine dernière.
Oublions un peu Toulon pour parler de la sensation du week-end,Toulouse. Ceux qui me lisent régulièrement savent que je ne suis pas le roi du pronostic mais je suis assez content de ce que j'ai écrit sur Toulouse la semaine dernière. Il semble en effet que ce club ait déja pris le pli du jeu souhaité par les législateurs de ce jeu. La victoire sur Montauban, fut totale et permanente et le nombre de pénalité dues aux nouvelles règles est fortement à la baisse. Il semble même que les rouge et noirs aient trouvé leurs marques pour développer à nouveau le jeu qu'il se plaignaient récemment de ne plus pouvoir pratiquer.
Ensuite, le jeu violent. A Paris deux joueurs ont quitté le terrain sur civière et on a eu très peur pour Leguizamon dont la notoriété venait d'ailleurs d'un geste similaire sur Sébastien Chabal en coupe du monde. La faute est claire et le carton rouge mérité mais pourtant je ne me joindrai pas au concert de voix indignées que j'ai entendues. pour faire un placage qui fait sauter le ballon il faut armer le bras et la différence est faible entre un placage réussi et une agression... 20 cm. A cette vitesse, et à ce niveau d'engagement, il n'est pas si évident de réussir son geste. Il reste qu'il faut protéger les joueurs et sanctionner sans faiblesses ce genre d'erreur.
Mais place à la 7 ème journée.

14 septembre 2008

Top 14: 4ème journée.

Décidement, alors que je croyais supporter de l'ASM Clermont-Auvergne après leur finale brillamment remportée par Toulouse, me voilà de nouveau séduit par le stade français.

A Toulon, au stade Félix Mayol, j'ai vu une équipe tenace venue pour gagner quelque soit le contexte, fidèle à ce qui à fait de cette équipe un des ténors du championnat français depuis la fin des années 90.
Au passage, le phénomène toulonnais m'est sympathique, et je trouve la ferveur de cette cité très réjouissante, mais il faut garder la mesure et j'espère que mourad Boudjedal aura le souci de rectifier le tir après le match et les insultes proférées à l'encontre des adversaires du jour. Il est évident que j'ai subi, ou entendu des insultes plus ou moins virulentes en tant que joueur, mais dans ce cas c'était des insultes chantées et reprises en choeur par un public nombreux comme ce que l'on connait dans les stades de football depuis des années. Pourvu que Toulon ne devienne pas l'OM du rugby. Le stade français n'a lui rien à voir avec le PSG. Toulon ferait bien de s'en inspirer.

Mais revenons à Paris. J'étais perplexe quand au recrutement, par exemple Leguizamon, et persuadé que la force de ce club qui tenait au caractère affectif entre les joueurs, tous illustres inconnus dans la rue, comme lors des épisodes d'auto-gestion qui menèrent au titre, n'allait pas résister au renouvellement rapide du groupe des joueurs professionnels. Les infra-structures insuffisantes pour ce niveau, qui avaient resserré les liens entre les joueurs, risquaient de devenir un handicap. Il faut croire que Max Guazini sait se faire comprendre par les joueurs car j'ai vu une vrai équipe, avec des joueurs capables de sacrifice pour l'équipe comme Simon Taylor, sur le terrain mais aussi sur la feuille de match en acceptant de jouer à un poste qui n'est pas le sien.
Alors vive le stade français, entre autres....

10 septembre 2008

Augmentons la pression sur EDVIGE!

Vous le savez tous maintenant , le fichier EDVIGE est au centre d'un large débat citoyen. J'ai trouvé les explications d'un spécialiste du droit public pour expliquer ce que les médias sont incapables de faire, et moi aussi d'ailleurs (mais moi, je me garde bien d'essayer ou de prétendre le pouvoir!), qui vous incitera peut-être à signer la pétition (que j'ai signée), et à comprendre comment la communication du gouvernement nous prend pour des c...!

P.S.: apparemment, le site de la pétition est en panne ou piraté ou débordé. Ré-essayez plus tard si ça ne marche pas.

07 septembre 2008

Nouvelles règles?

Je suis en train de regarder la fin de Toulouse/Biarritz et il faut bien avouer que les décisions et le comportement des joueurs sont parfois difficiles à comprendre. Guy novès se plaint mais Toulouse semble pourtant avoir bien appréhendé une partie au moins des implications de ces règles en jouant plus au pied et en contrant plus qu'en créant.
Pour être plus précis, il s'agit surtout de la zone de ruck, qui ne fait l'objet d'aucune nouvelle règle mais d'une nouvelle interprétation de la part du corps arbitral pour éviter le pick-and-go dont Novès s'était plaint comme tout le monde d'ailleurs après la finale perdue contre le Munster. On peut quand même se demander si ce n'est pas le comportement des joueurs qui pose problème. Ceux-ci ont été tellement habitués depuis plusieurs années à pouvoir faire n'importe quoi du moment que l'équipe portait le ballon qu'il ont du mal à changer leurs réflexes si jouissifs de plongeon ou de déblayage à 3 m du ballon!
De même , la façon collective de jouer sera encore plus longue à changer. Le but de ces nouvelles règles étant de favoriser le jeu debout de passes avant ou aprés contact, en admettant que le passage par le sol ne sera plus l'assurance tout risque qu'elle était jusqu'alors.
Si Guy Novès veut revenir à la situation précédente et aux joyeuses séances de pick-and-go en toute sécurité, moi non.

Top 14: Ceux qu'on n'attendait pas!

Franchement, trois journées n'auront pas été de trop pour dissiper le nuage de fumée qui a entouré le début de ce championnat, dû aux nouvelles règles et à leurs répercussions. Pour l'instant, on n'a pas fait le tour des conséquences de ces nouveautés pour notre championnat, et à voir les hésitations arbitrales sur certaines phases de jeu, on peut parier qu'il faudra plus de temps que prévu.
Entre autres paradoxes , la principale différence que l'on a pu remarquer jusque là concerne une règle ...inchangée! Je veux parler de la nouvelle façon d'arbitrer les phases de ruck avec l'équipe qui porte le ballon systématiquement sanctionné si un joueur va au sol.

De ce nuage de fumée s'extirpe le mirage Toulon, vainqueur festif de Clermont lors de la première journée mais mirage qui d'avion de guerre annoncé semble se transformer en illusion d'optique. 3/3 contre Brive à domicile puis défaite chez l'autre promu que tout le monde voue à la descente, Mont De Marsan. Ca va être difficile pour Toulon, plus que prévu.


Les deux finalistes Clermont et Toulouse démarrent en douceur, avec une préparation un peu tardive mais ne doutons pans qu'il seront au avant poste d'ici quelques mois voire semaine.

Pour moi, le plus intéressant, c'est ceux qu'on attendait pas. Le Stade français et Mont de Marsan. Les parisiens m'ont semblé animé de l'esprit qui a porté cette équipe au sommet récemment, et c'est une surprise pour moi tant le recrutement m'a paru discutable. La victoire sur Perpignan à Aimé Giral, fut sans appel, efficace, contrôlée.
Même chose pour Mont de Marsan. La partie livrée contre le Mirage toulonnais fut splendide, beaucoup d'initiatives, de solidarité et de solidité. Sur ce match rien ne m'a semblé manquer à cette équipe pour bien figurer dans l'élite. Avec un bon buteur et la chance d'éviter les blessures, il e semble qu'une place de réléguable annoncé s'est libérée. Toulon devra se méfier, d'autant que l'habituel "ventre mou"du top 14 s'est beaucoup durci ( Bayonne, Bourgoin, Montauban, Brive)

02 septembre 2008

31 août 2008

Me revoilà.

C'est sûr , ça fait longtemps, mais c'est l'été (encore) et il y avait mieux à faire que surfer sur les blogs, non?
Avant tout, il me faut parler un peu de la finale de Juin dernier entre Toulouse et Clermont à propos de laquelle, vous l'aurez remarqué , la perspicacité de mon pronostic a encore fait mouche! Victoire sans contestation des toulousains qui ont dominé de bout en bout face à une équipe qui m'a semblée clairement inhibée par l'enjeu, Je devais bien cela à mon ami Roger Biwandu! Pour ma part , je voudrai souligner la fantastique fin de saison de Médart que l'on verra, je le souhaite, bientôt en bleu.

Mais le top 14 est reparti, et je dois avouer que j'étais un peu impatient. Entre les nouvelles règles, l'arrivée de Toulon et de tous ces joueurs du sud, ou l'inconnu du XV de France, il va y avoir de quoi chroniquer!

27 juin 2008

Top 14 et équipe de France

Comme vous avez remarqué , le temps me manque pour écrire et même visionner les matchs en ce moment. Je viens juste de voir Clermont -Perpignan.
Disons que les deux meilleures équipes sont en finale. Je me risque au pronostic, même si mes précédents essais n'ont pas été concluant. Je vote Clermont, que je vois plus fort cette année, et moins diminué que le stade. Avantage néanmoins tout relatif car Elissalde jouera finalement et parce que Toulouse a montré la qualité de son effectif en demi-finale.

Mais avant cette finale que je ne verrai pas en direct, mon coeur battra pour les bleus aux antipodes. Promis à la défaite contre une australie prometteuse, notre équipe a fière allure malgré tout. Il y a là beaucoup de joueurs que je veux voir jouer en bleu,et finalement ces tournées tellement critiquées donnent une belle ocasion de voir des joueurs qui ne seraient pas appelés autrement. Deux exemples, le retour de Chabal, qui indépendament du phénomène médiatique un peu agaçant, est un joueur exceptionnel, et le jeune Palisson, me font espèrer un belle journée pour les bleus.

24 mai 2008

Munster-Toulouse

N'ayant pas le temps de chroniquer en ce moment, je tente l'expérience du direct.
8:20
C'est le drop d'Elissalde. On peut vraiment espérer que la prise du score sera déterminante dans un match qui s'annonce serré d'après ce que je vois des premières minutes. L'engagement est irlandais , on le voie sur les rucks et coups d'envoi. mais le talent individuel des toulousains donne les plus grands espoirs. Je suis confiant, sur cette entame. Jauzion, Pelous sont bien au rendez-vous.

12:30
2ème drop, manqué cette fois mais les rouges sont aux commandes.

13:30
1ère passe au pied bien exécutée, il faudra se méfier. Doug Howlett sera dangereux après une longue séquence.

15
Bonne mêlée rouge.

16:
Dongui, Heymans et Kunavore, première alerte pour les irlandais. Belle combinaison spontanée le long de la touche.

Bonne alternance et maîtrise mais il va falloir s'approcher de la ligne et marquer.

19: La vitesse des 3/4 rouges devrait pouvoir s'exprimer dans ce match car les passes longues mettent en déséquilibre la défense du Munster.

Dusautoir découpe à tour de bras. Très bon dégagement de Heymans.

25:
Groupé pénétrant du Munster , plutôt rassurant sur la capacité des rouges à les contrer.
Le Munster s'approche des 22 m toulousains. Belle attaque, mais la défense semble contrôler.
La séquence dure. Les libérations sont lentes , heureusement car il y a des déséquilibres possibles.

Toulouse a eu chaud . Mêlée à suivre, c'est un temps très fort pour les irlandais. La guerre de tranchée commence.
29:
Vidéo, pas évident, il perd le contrôle mais il y a contact. Donc, a priori , non mais...?.... ... ... ... ... ... ... ... ... ... En avant, ouf!

La mêlée irlandaise se rebiffe! Aïe. .... Jolie blonde! mais revenons au jeu.

31:
Mêlée irlandaise , les arrières sont trop à plat, ça se passe devant, et c'est fait. ESSAI du munster!
7/3

Qui a dit que le pick-and-go était un mal français?

34: O'Gara renvoie les toulousains chez eux tout de suite, de l'école de rugby!


La touche ne marche pas , et Dusautoir est touché et pénalité, rien ne va plus!

10/3 pour le Munster.


36: Belle réaction , conservez le ballon , patience!

Dongui finalement battu par Howlett et poussé en touche . patience et conservation , les gars!

38: Heymans met le feu, met Nyanga fait en-avant. CONSERVATION!!!!!

Bien joué, on conserve et on peut mettre 3 points. Il les faut. Plusieurs temps de jeu en assurant les passes, et le munster commet la faute. 3 POINTS!!!!
10/4 pour le munster à la mi-temps. Pour moi la dernière actions a montré la voie. Attendre en conservant, j'espère que Toulouse saura se faire un peu violence pour accepter que ce n'est pas le jour des essais en première mains ou qu'il me donneront tort, ce serait encore mieux.

10 minutes de pub , on coupe le son et ça laisse le temps d'écouter "there is no greater love" par Miles Davis 5tet , juste 10 minutes du concert "my funny Valentine".

Novès pense comme moi. Un peu de jeu au pied ne nuit pas .


C'est parti!


Parfait Médart! Jeu au pied d'occupation sur un ballon de récupération. L'envie est irlandaise encore, c'est O' Connell qui vole ce ballon.
Argh! , 2ème ballon volé!

Ce temps fort s'envole!

Ces retours intérieurs me semblent bien décryptés par le Munster , seul Jauzion semble capable de traverser.

De retour dans le camp toulousain, bredouilles!

48:
J'ai bien peur que la leçon de conservation ne recommence.


Essai énorme de Howlett!!! refusé?
Refusé finalement mais il n'y aura pas d'autre chance.
Depuis la 30 ème Minutes je ne voie pas les toulousains maîtriser.
Carton jaune pour Pelous! Résister pour jouer la gagne, Geste assez stupide de la part de Pelous qui traduit ce manque de maîtrise. et trois points plus que mérités. 13/6

52:
Médart est un des meilleurs toulousains, il avance à chaque fois.

Essai de Dongui. Coup de génie d'heymans. YOUPI!!!!!!!! On saute devant la tété, enfin.13/13

Ça y est , on vibre, à chaque coup de butoir.

Francis Lalanne va rentrer à la place de pelous?


Touche chaude bien joué par Heymans, qui retrouve sa vista!

Ellisalde jaillit et joue au pied, super ça occupe le terrain. On est dans le camp du munster.

Ça joue bien , jauzion est énorme. Il faut marquer et camper ici. Le coaching intervient. c'est tendu, dans la grande tradition des finales de Hcup.


62 énorme action de Nyanga , dommage qu'Elissalde rate le dernier coup de pied, mais Toulouse y est; il faut marquer et ÊTRE PATIENTS!

La main est passé aux irlandais. Pénalité. TROP FACILE!TROP RAPIDE!. Difficile de comprendre la décision de l'arbitre.
16/13 pour le Munster ! Merde!


66 : encore un ballon perdu en touche et la possession irlandaise commence, pour combien de temps?

69: le munster conserve le ballon et je voie bien un drop.
71 en avant, la possession revient à Toulouse mais dans ses 22!


Bien, ballon enfin rouge sans points encaissés , il reste le temps suffisant. Conserver!!! Nom de D... !

Groupé pénétrant des rouges. et ballon perdu! Il va falloir un deuxième coup de génie , car les rouges ne conservent pas. Mêlée rouge! ALLEZ!
Ballon perdu, ???!???!trop souvent, quand le reverrons nous?
77:
Les rois du pick-and-go!!
Peut-être que Toulouse ne verra plus le ballon.

Pénalité. Enfin, gardez le ballon par pitié!


Balle de match perdue , encore, je n'y croie plus. Ils gardent le ballon. C'est perdu. Les meilleurs du jour ont gagné. Merde!

No comment: hi, hi!

Pas le pemps d'écrire en ce moment alors, je vous fait profiter de perles que trouve ou reçois.

29 avril 2008

Toulouse confirme

En battant les London Irish dans la douleur, c'est plus un nouveau style que Toulouse confirme que que son statut de favori. Le match fut âpre et indécis à l'image de cette fin de saison des rouges et noirs. Touchés au coeur par les blessures en cascades ou le deuil de Dusautoir et la défaite contre Clermont à domicile, les toulousains ont du s'employer à fond pour accéder à la finale de leur objectif premier cette saison. Comme contre Cardiff, c'est par le combat et la solidarité qu'il s'en sont sorti. Il faut également noter que les joueurs décisionnaires cette fois ont souvent été remplaçants, comme Bouillou,Ahotaeloa ou surtout Dongui, qui fut l'homme du match coté Toulousain avec une prestation défensive énorme, quand l'équipe était sur le point de flancher après quelques placages manqués.
Le courage physique et le sens du sacrifice d'Ellissalde a symbolisé ce dont je parlais il y a quelques semaines, un style nouveau, moins sûr de lui, plus combatif, plus guerrier, comme avec des moyens plus faibles avait pu être le stade Français lors de précédente campagne.

Pour le plaisir, j'ai sélectionné deux actions ou la pseudo-star argentine Leguizamon qui ne doit sa notoriété qu'à une grossière faute sur Chabal en coupe du monde subit la loi des toulousains Pelous et Dongui.

Sinon,il faut regretter que l'aventure sudiste de Michalak s'arrête sur une blessure, qui privera le XV de France de ce joyau pour la tournée en Australie. Cette tournée, sans les demi-finalistes du top 14 aurait bien eu besoin de joueurs comme lui. On peut néanmoins espérer revoir Sébastien Chabal en bleu, car Marc Lièvremont a déclaré dans l'indépendant qu'il comptait sur ce joueur dont le potentiel athlétique lui parait intéressant, mais plutôt en seconde ligne comme Bernard laporte l'avait fait! il a également mentionné l'attitude exemplaire de Chabal dans ses déclarations à la presse qui l'a beaucoup sollicité quant à sa non-sélection. Ce serait un signe que le staff du xv de france a digéré ses échecs du tournoi et n'est pas enfermé dans des positions trop dogmatiques. Souhaitons que cela se réalise.

25 avril 2008

Réclame:

Concert gratuit au Houdon, ce soir avec le quartet de David Grebil, Yoann Loustalot et Guillaume Naud seront de la partie. Venez! le répertoire est passionnant. C'est Houdon? me direz vous. C'est rue Houdon à Pigalle!

23 avril 2008

Less is more: suite




C'est vrai, pour ceux qui suivent ce blog depuis ses débuts, vous devez vous demander ce qu'il advient de mon groupe dont je ne vous ai plus parlé depuis longtemps. Eh bien, nous sommes sur le point de sortir notre premier album , probablement à la rentrée 2008. je vous tiendrai au courant plus tard des détails . En attendant si vous recherchez dans le petit lecteur situé sur la droite, vous y trouverez des extrait et des "alternate takes" régulièrement, perdus parmi mes coups de coeur. J'attends vos commentaires.


















Merci encore à Charles Douangvichith pour les supers photos.

20 avril 2008

OGM

Prenons quelques secondes de réfléxion. Il va de soi qu'un esprit aussi mal tourné que le mien, toujours enclin à trouver la faille dans l'attitude du gouvernement n'a que des critiques à faire mais imaginons quelques secondes que je, nous, soyons aussi ingénus que nos dirigeants le souhaitent, en autres termes soyons les cons pour lesquels on veut nous prendre, ça ne devrait pas être si dur, non? En tout cas pas pour moi, j'aime bien jouer au con.

Un fois ce postulat posé, que comprendre dans mon immense simplicité d'esprit de ce que ce gouvernement fait au sujet des OGM?
Il y a quelques temps, restons factuel car nous sommes ne l'oublions pas, cons, le gouvernement commande un rapport sur la dangerosité des OGM et conclut qu'il faut interdire le seul OGM présent en attendant de plus précises études. On a eu droit alors aux témoignages des agriculteurs qui avaient commencé à cultiver ces céréales.
Aujourd'hui , aprés un énième incident entre ministres, on apprend par les médias que même les AOC ne seront pas protégées par la nouvelle législation promue pour Jean-Louis Borloo, ainsi il pourra se trouver des OGM dans les AOC et par conséquent dans les autres produits.
J'en conclus qu'il ne suffira pas de nous prendre pour des cons pour gouverner ainsi, mais des aveugles et sourds , très très ... très cons.

15 avril 2008

Les mouches feront ce qu'elles veulent....

Mais en tout cas, le bonnet a changé d'âne, nous n'avons plus le trophée du président européen le plus ridicule car les italiens viennent de ré-élire Sylvio Berlusconi, encore plus ridicule et encore moins drôle que notre petit Nicolas.

10 avril 2008

Violences et racisme dans le sport: des confusions nocives



Le top 14 et la pro D2 ont été récemment le théâtre de violences, entre joueurs mais aussi comme à Agen impliquant quelques spectateurs à la fin du match Agen-Mont de Marsan, télévisé de surcroît sur Sport . Les commentaires de journalistes qui ont suivi m'ont plus inquiété que rassuré sur la compréhension du phénomène. Ces journalistes et anciens sportifs du monde du rugby soulignaient comme un seul homme que le rugby n'avait pas de leçons à donner au football quant à la violence, qu'on voyait là les prémisses d'une évolution similaire, et mettait allègrement en parallèle le récent scandale de la banderole et ces incidents.

Il me paraît léger voire dangereux de ne pas bien comprendre ces problèmes. Certes, le rugby n'a évidemment de leçons à donner à quelque sport que ce soit, football ou autre, et connaît ses soucis propres de violence mais aussi de dopage ou de racisme par exemple. Pour autant, assimiler ces deux types d'évènements est une grave erreur que les personnes chargées des prises de décision dans ce domaine seraient bien inspirées d'éviter.
Les incidents de cette journée de rugby ont une cause structurelle de calendrier. À ce moment de la saison, les équipes qui n'ont pas réussi à suivre leur tableau de marche sans être décrochées totalement sont prises entre leurs ambitions de début de saison et le bilan comptable. Chaque match est éliminatoire et la tension conjuguée à la frustration fait que certains joueurs et certains entraîneurs perdent les rênes de certaines parties, ce qui conduit à de regrettables scènes que ce sport a toujours connu et qu'il convient de sanctionner en appliquant froidement le règlement.

Toute autre est l'affaire de la banderole, même si le journalisme y joue là aussi un rôle ambigu voire pervers. L'ampleur même du scandale a de quoi déranger. Chaque match est l'occasion d'insultes racistes et rien ne se passe tant qu'un joueur ne quitte pas le terrain pour se battre ou protester ou que l'insulte est développée sur une banderole de vingt mètres face aux caméras de télévision. Il est donc tolérable que les joueurs noirs soient traités de singes si eux seuls en profitent ! Non, bien sûr, alors à l'occasion de cette banderole qui donne une occasion de dénoncer le racisme dans le sport, il serait bien venu que les journalistes prennent un peu de recul et de hauteur comme les hommes politiques d'ailleurs et ne fassent pas comme s'il tombait des nues.

Sans donner de leçons, il faut quand même noter que le football est le seul sport qui à ma connaissance en Europe sépare les supporters des deux camps. Je ne sais pas qui a pris cette décision inique et même si elle peut être datée et attribuée à une personne mais le retour en arrière, pour difficile qu'il soit me paraît inévitable à condition bien sûr que l'on veuille vraiment régler ce problème. L'infantilisation qui résulte de la séparation des supporters ne peut conduire qu'à des comportements primaires d'enfants gâtés. La banalisation du spectacle des cordons de policiers enfermant les supporters lors des rendez-vous « chauds » de la ligue 1 me paraît intolérable. Pour ré éduquer les gens à vivre ensemble, il faudra prendre des mesures drastiques d'exclusion des stades des éléments perturbateurs, et enfin accepter que cela ne se passera pas sans heurts avec l'effet que l'on peut imaginer sur l'opinion et peut-être sur la fréquentation mais le jeu en vaut largement la chandelle et il me semble qu'il n'est pas trop tard mais le veut-on vraiment ?

Pour le moment, aller au stade de rugby est un plaisir que j'espère partager bientôt avec mon fils. Rencontrer les supporters des autres villes et autres pays est un ingrédient important de ce plaisir, mais si on devait séparer les supporters un jour dans ce sport, il va de soi que je ne mettrai plus les pieds au stade.

07 avril 2008

Rugby: Coupe d'Europe

C'est marrant mais il me faut toujours un peu de temps pour savoir ce que je pense du match du week-end ou plutôt pour comprendre pourquoi j'ai plus ou moins aimé. Ce week-end fut riche en matchs, 4 matchs de Coupe d'europe plus 1 ou 2 match de super XIV, dont notamment un très intéressant Waratahs-Auckland blues qui confirme les belles ambitions de la province australienne comme les limites de la capitale néo-zélandaise.

Mais c'est le match de Toulouse qui a marqué le week-end. Ce n'est pas le premier ni le dernier exploit des hommes rouges mais ce match a eu un goût particulier et il m'a fallu quelques jours pour comprendre ce qu'il avait de particulier..
Au coup de sifflet, j'étais bien sûr bluffé par la copie de Jean-Baptiste Elissalde à l'ouverture, assez génial dans ses choix et bon au pied. Mais après la lecture des différents commentaires, j'ai pu dégager ce qui a fait de ce match pour moi un match référence dans le parcours de Toulouse. L'opposition était forte avec des joueurs aussi géniaux que Martyn Williams, et on a vu Toulouse avoir du mal pendant une heure après un essai chanceux à prendre la mesure de son adversaire. On a vu les trois-quart comme Heymans ou Médard faire des erreurs sous la pression et Vincent Clerc plus discret qu'à l'accoutumée. Pendant ce temps et cela après chaque erreur , le pack rouge et noir a tenu la barre dans les mélées, touches et dans le combat au sol avec pour fer de lance Patricio Albacete omniprésent, au volume de jeu immense, sans fautes. Il fut présent jusqu'à la fin en offrant au stadium une course de 50 mètres pour l'essai de Vincent Clerc. Il fut pour moi l'homme du match même s'il est injuste de l'isoler des 7 autres avants et c'est pour cette solidarité assez peu fréquente à Toulouse car il n'ont pas souvent l'occasion de l'exprimer tant leur supériorité est grande, que j'ai adoré cette équipe de Toulouse. La coupe d'Europe est une compétition à leur dimension, j'espère qu'il iront au bout comme cela et je crois que cette combativité est bien ce qui leur manque en championnat de France, pour ramener le bouclier.

24 mars 2008

Tournoi des VI nations: Fin et suite...

Troisième... Voilà qu'une semaine s'est déjà écoulée et vous aurez remarqué que je ne me suis pas précipité pour tirer des conclusions.
Soyons clair, quelque soit la stratégie choisie par le staff, ce tournoi est un échec. Troisième derrière le Pays de Galles et l'Angleterre avec deux défaites contre ces deux nations, c'est un palmarès faible, inférieur à celui de Bernard Laporte par exemple. Mais tout n'est pas négatif. Si le jeu d'attaque "french flair" a pour moi tout d'un fantasme non réalisé, les satisfactions viennent plutôt des révélations individuelles.

Je m'explique. Bien sûr que comme tout les amateurs de rugby, j'aime les grandes envolées, les traversées du terrain de long en large et les essais d'AGV (ailier à grande vitesse). Mais ce n'est pas ce que j'ai vu. Les deux premiers matchs contre l'Ecosse et l'irlande, dont on connaît aujourd'hui la relative faiblesse, ont été un bel exemple de la chance du débutant, on a joué là où on doit pas jouer et l'effet de surprise combiné au talent immense de joueurs comme Clerc et Heymans et à une réussite insolente, ont donné deux victoires trompeuses sur le niveau réel de cette équipe. Niveau réel qui fut révélé lors du match contre l'Angleterre, peu inspirée mais efficace dans son registre de combat , de contres et de jeu au pied, victorieuse pour la troisième fois de rang si l'on ne tient pas compte des matchs de préparation de l'été 2007.
Clerc et Heymans ont certes marqué mais le jeu collectif du XV de France manque cruellement d'homogénéité et me donne quelques inquiétudes pour la suite. Malgré le tournoi courageux de Nallet on a vu les français peiner dans le combat, et au-delà des phases dites "statiques" comme la mélée dont je ne doute pas que les carences puissent être corrigées par quelques séances de travail, c'est dans la densité physique et le jeu dynamique que j'ai trouvé les bleus "légers".

Mais parlons des satisfactions qui pour moi sont plus individuelles. Je veux parler de la revue d'effectif entamée par Marc Lièvremont. Certains joueurs que l'on attendait pas ont convaincu. Morgan Parra par exemple contre l'Angleterre a montré qu'il fallait compter avec lui très prochainement, comme Fabien Barcella ou Louis Picamoles. La mi-temps jouée par Yannn David contre l'Italie est prometteuse et François Trinh-Duc est au niveau international et apporte un registre physique avec plus de vitesse que Skrela.
Le cas de Julien Thomas est un peu particulier tant les matchs de Pierre Mignoni à Clermont cette année font passer sa non-sélection d'incompréhensible à ridicule. De plus il n'a que peu joué mais était il vraiment utile de sélectionner maintenant ce joueur alors que Durant ou Fillol sont restés au club. Je suis également plus réservé concernant Ouedraogo, dont le grand talent est indéniable mais qui ne me semble pas apporter plus que Nyanga et ne franchit pas la ligne d'avantage. Sur le même sujet, la composition de l'équipe de tournée sera révélatrice des intentions du staff envers Sébastien Chabal. Si on considère que Bonnaire, Vermeulen, Harinordoqui seront retenus par les demi-finales, il reste Picamoles qui mérite d'être du voyage et...? Chabal?

Les retours convaincants d'anciens comme Yachvili et Thion par exemple donne paradoxalement raison au staff en montrant que rien ne remplace l'expérience du plus haut niveau. On peut donc se réjouir de voir le parc de joueur l'ayant fréquenté s'élargir. La tournée australienne de Juin devrait permettre de continuer cette recherche car les 4 demi-finalistes garderont leur joueurs.

Parlons un peu de championnat. En tant que supporter du Stade Français, je me suis régalé devant le match plein des parisiens, tout en comprenant la stratégie de Novès, qui doit ménager ses troupes en vue de la joute européenne prochaine contre Cardiff. Mais pour moi, le favori du championnat est bien Clermont, qui a écrasé Montpellier et ses nouveaux bleus. J'espère que Toulouse gagnera la coupe d'Europe et Clermont le Championnat.

05 mars 2008

Tournoi des VI nations: En toute logique.

S'il y a bien une chose que l'on ne peut pas reprocher au staff de l'équipe de France, c'est de manquer de logique. Nous , amoureux de rugby et habitués, jusqu'à une période récente comme lors de la dernière coupe du monde, à de grandes différences entre le discours et la pratique, nous voilà quasiment capable de deviner quelle équipe sera alignée au départ une fois la sélection faite.

Je m'explique. Les principes sont les suivants:
On privilégie clairement la construction d'un réservoir de joueurs à moyen et long terme en vue de la coupe du monde 2011 en Nouvelle-zélande.
On recherche l'équilibre dans la sélection comme dans le XV de départ et jusque dans chaque ligne de l'équipe.
On établit une relation de confiance avec les joueurs, en faisant jouer celui qui a été sur le banc.

Dans les faits , c'est au nom du premier principe que Ibrahim Diarra, Yann David et Fabien Barcella démarrent la partie alors que Bonnaire, Poux et Traille seront sur le banc. L'expérience interviendra en cours de match au gré du coaching. C'est au nom du second que Guirado est remplaçant, car la mélée a montré ses faiblesses récemment et l'injection de 2 joueurs de première ligne sans expérience internationale face aux vieux briscards italiens serait peut-être trop risquée. On a donc choisi de faire jouer Barcella car c'est surtout de piliers que l'on manque.
Et c'est à la fois au nom du second et du troisième principe que Dimitri Yachvili se voit titularisé.

J'ai souligné combien je trouvais dommage de se priver de Mignoni et de Chabal, mais ceci étant dit, la cohérence affichée par le trio Lièvremont-N'Tamak-Retières me plait et je le crois renforcera in fine l'équipe de France en impliquant les hommes de façon différente de ce qui avait été pratiqué jusqu'alors. Chacun saura ce qu'il a a faire pour mériter la sélection, et ce qu'il a à montrer sur le terrain.

C'est certainement dans la gestion affective du groupe que se situe la rupture la plus manifeste avec la période "père fouettard" qui a précédé (qui a été une période importante et loin d'être entièrement négative) et j'y vois un progrès vers un professionnalisme plus assumé.

01 mars 2008

Réclame!



je joue demain dimanche à 21 heure au duc des lombards avec Sarah Lenka.

Tournoi des six nations V: une défaite bien pratique


Nous voila libérés de la pression de la victoire! Cette défaite contre l'angleterre est finalement quasi-idéale pour le staff qui évite ainsi deux écueils majeurs.
D'un coté, les deux chanceuses victoires contre Ecosse et Irlande,associées à la grande frustration née de la coupe du monde avaient fait renaître l'espérance de voir l'équipe de france dominer l'Europe du rugby avec pourquoi pas un grand chelem à la clé à Cardiff dans une débauche de french flair et au passage une revanche contre l'angleterre. Cette espérance à la fois décuplée et déformée par le nouveau statut médiatique de ce sport risquait en cas de victoire de rétrécir la marge de maneuvre du staff dans son entreprise de rajeunissement. D'un autre coté, une faillite collective de la France et une mauvaise prestation des bleuets Picamoles, Parra etTrihn-duc aurait entrainé des critiques et cassé la dynamique positive des bleus.
C'est ce que cette défaite a brillamment évité. le XV de France a réalisé un bon match et les bleuets ont tenu leur rang. J'avais écrit que ce devait être "leur match" pour justifier l'absence de Mignoni ou Chabal notamment,et ils ont donné raison au staff en étant les meilleurs français sur le terrain. Et ils ont perdu! Voilà le staff libre de continuer son expérimentation sans réelle obligation de résultat. C'est bien ce qu'il a fait en annoncant l'arrivée de 5 nouvelles têtes: Guirado, Barcella, Diarra, Thomas et David.

22 février 2008

Pouvoir d'achat

Il y a une logique ici, aprés la réclame, le pouvoir d'achat.

Mais avant cela, je veux vous dire que si je n'écrit pas plus en ce moment sur la politique, c'st plus par manque de temps que par manque d'inspiration, tant ce présidant et sa "gouvernance" me semble prêter le flanc à la critique. On n'en demandait pas tant,... malheureusement.

Mais aujourd'hui , je veux juste souligner que sous cette appellation, tellement utilisée et donc dématérialisée par les médias en ce moment, de pouvoir d'achat, se cache la vraie vie des gens comme vous et moi auxquel on ôte petit à petit les moyens de la vivre.

Si je me permet cette remarque, c'est parce que cela m'a moi-même frappé récemment, comme si on oubliait progressivement ce que vaut la vie.
Mr estrosi dépense 138000 euros pour assister à un pôt à l'élysée et quelques centaines de caissières se voit refuser 200 euros ! de prime exceptionnelle après plusieurs jours de grève éprouvante par exemple.

21 février 2008

Réclame encore!

Ce soir , un des mes commentateurs les plus avisés fait sa sortie de disque au Sunset. Je veux parler de Roger Biwandu qui a fait un excellent premier album sous son nom. Amateurs de bonne musique et de rugby seront comblés car je me suis laissé dire par le maître de cérémonie que le public sera parsemé de personnalités de notre sport préféré. Feront-il le Haka?