30 septembre 2006

Less is more


Plus de résidence! Ce n'est pas cela qui va nous arrêter. Le groupe continue en vue d'un enregistrement en 2007 et nous sommes en phase de recherche de nouveaux lieux d'expression et d'expérimentation.

Merci de nous suivre.

la Fontaine et la musique: COMMENT

Evidemment c'est un coup dur. La Fontaine s'arrête.

C'est un coup dur pour les musiciens que nous sommes car à ma connaissance c'était le seul lieu qui offrait un tel terrain d'expérimentation, le seul lieu qui permette de penser l'enregistrement d'un disque comme une fin aussi et pas seulement un moyen ( d'obtenir des concerts).

C'est un coup dur pour le public, qui faute de moyens ne peut pas fréquenter les clubs de Jazz conventionnels où le droit d'entrée avoisine le plus souvent les 20 euros et par là, c'est un coup dur pour la musique qui devra se contenter des groupes de jazz tels qu'on les connait trop, cette musique qui contient tous les bons ingrédients, musiciens talentueux, haut niveau technique, compositions ou répertoires brillants..., mais qui malheureusement manque de l'essentiel, c'est à dire la possibilité pour le musicien de se donner au risque de se tromper, de se planter, de se ramasser!

C'est ce qu'on enlève au musicien et ainsi reste dans les clubs la musique qui roule, qui coule entre les pierres en les contournant pour NE SURTOUT RIEN DERANGER! C'est un torrent bien poli qui séduit un peu, amuse quelquefois, ennuie souvent mais même ça! Il le fait discrètement. Même ça, on ne l'entend pas, ça intéresse si peu de monde...

29 septembre 2006

NO COMMENT

Voici le texte publié sur le site du laboratoire de la création par Julien Caumer.

LA FONTAINE
LE JAZZ QUI DONNAIT LA BANANE

La Fontaine est morte.
L'aventure est terminée.

La police impose une mise aux normes de 2006 de ce charmant bistrot construit en... 1926.

Nous devons remplacer les moulures de bois et les miroirs anciens par des matériaux composites en plastoc végétal transgénisé à la Division Chimie de Total.

Et quand bien même serions-nous scélérat du patrimoine parisien qu'est ce petit troquet: avec quel argent de tels travaux ?

En voulant offrir le jazz au plus grand nombre, aux plus jeunes, aux moins munis, l'économie de ce lieu était alternative et modeste.

Personne ne se faisait les couilles en or.
C'était un endroit équitable pour tous.

Nous resterons heureux que les musiciennes y aient imposé leur présence, aujourd'hui reconnue par tous comme une évidence, alors que, n'échappant à aucune règle, le jazz était machiste et excluant. Il l'est beaucoup moins.

À La Fontaine, des groupes sont nés et ont grandi, autour de Sophie Alour, du Monde de Kota, de Pierre de Bethmann, d'Anne Paceo, d'Alexandra Grimal, de Yaron Herman, de Géraldine Laurent, de Rémi Vignolo, de Rick Margitza... Qui d'autre encore? Nul besoin d'exhaustivité.

Nous aimons à penser que dans la musique de ces groupes, des accords qui naîtront, des regards qui s'échangeront, des mélodies, des complicités et des frissons seront nés et scellés à La Fontaine.

Merci, musiciens. Merci, gens.

Salut.

Julien

28 septembre 2006

Plus de concert à la fontaine!!!!!

Je viens de recevoir la nouvelle. La Fontaine arrête les concerts. A l'heure qu'il est, je n'en sais pas plus mais je répercute cette info car elle me concerne. La résidence de Less is more est donc annulée. Je vous tiens au courant trés vite de la suite des évènements.

27 septembre 2006

Avez vous pensé à votre épitaphe ? II

Laurent de Wilde me l'a suggérée: "Pourquoi moi?"

Je la reproduit avec l'autorisation de son auteur. Aura-t-il le courage que n'a pas eu Groucho Marx ?

24 septembre 2006

Safra Jazz band au New Morning


Mardi soir au New morning aura lieu une rencontre exceptionnelle entre musiciennes françaises et sud-africaines. Cette soirée est due à l'initiative de Déborah Tanguy, très bonne chanteuse avec laquelle j'ai joué souvent avant qu'elle émigre en Afrique du sud. Airelle Besson, Julie Saury et Carine Bonnefoy-Sellin joueront leur composition et celles de leurs invitées, Shannon Mowday (sax), Chantal Willie (Contrebasse), et Mimi Linda Ntejwa (chant), sans oublier Déborah.

23 septembre 2006

Qu’est ce que le « jazz vocal » ?

Depuis quelques temps on parle beaucoup de jazz vocal. On en parle dans les canards spécialisés comme un phénomène incontournable, on en parle dans les magasins comme du seul moyen de vendre la musique, on en parle entre musiciens comme un mal nécéssaire ou pas selon la virulence de l’interlocuteur et le « jazzman vocal » évoqué.
Norah Jones aurait masqué les chiffres réels de vente de disque de jazz en vendant 17 millions d’albums, On oublie souvent de dire combien cet album est réussi. On oublie aussi de dire que si les chanteurs ont une audience sans avoir pour autant un talent révolutionnaire c’est peut-être pour une bonne raison.
En tant que contrebassiste j’ai toujours aimé accompagner les chanteurs. J’ai même remarqué un phénomène très intéréssant. Le même groupe de musiciens va sonner mieux avec un chanteur quelque soit son talent ou son expérience que sans. J’ai même une explication à cela. Le plus souvent, le chanteur engage les musiciens, autrement dit c'est lui qui paye donc il faut qu'il soit à l'aise, le plus souvent également c’est lui qui connaît le moins la théorie de la musique. Pour garder le gig, les musiciens vont s’appliquer à respecter les codes non écrits du jazz, même codes qu’ils transgressent voire méprisent allègrement dés qu’ils jouent sans chanteur. A l’écoute le résultat est instantané, l’orchestre « joue ensemble » donc mieux.
De mon coté, il devient alors beaucoup plus facile de "tirer sur les cordes " car l'efficacité musicale de chaque coup augmente sensiblement. C'est d'ailleurs souvent à partir de ce moment que l'orchestre peut commencer à évoluer vers autre chose musicalement.

Ca fait son effet quand même!


Pas grand chose à ajouter. Je vous laisse apprécier.

22 septembre 2006

Info sur le vif

Je serai ce soir et demain samedi au Franc Pinot sur l'île Saint LOUIS dans le trio de Laurent Courthaillac avec Donald Kontomanou à la batterie.

20 septembre 2006

Less is more en résidence III

Voilà, déja deux dates de vécues. Avant tout je veux remercier et attirer l'attention sur David Grebil qui a donné beaucoup de lui-même pour jouer ma musique ( elle n'est pas facile), ces deux lundi. Il m'a même apporté des solutions trés intéressantes sur certains de mes morceaux. BRAVO à lui!

Le 25 septembre, étant moi-même indisponible, Less is more sera remplacé par les New Antics. Je vous incite fortement à aller les écouter car ce groupe composé de Sophie Alour, Carinne Bonnefoy, Julie Saury et Felipe Cabrera possède un superbe répertoire de compositions. Vous pouvez d'ailleurs en écouter deux sur le myspace de Julie Saury dans les liens à droite.

Poour ma part, je serai à l'Européen avec Abd Al Malik mais c'est complet depuis longtemps. Allez donc à la fontaine.

Rugby IV: Troisième place


L'équipe de france féminine a finalement terminé sur une victoire contre le canada 17 à 8 et termine donc troisième de la compétition remportée par la Nouvelle-Zélande contre l'Angleterre. Pour ma part, j'ai vu les deux derniers matchs sur internet (la réalisation était calamiteuse) et je donnerai une mention spéciale en tant ancien n° 8 à la troisième ligne centre Delphine Plantet pour son jeu trés équilibré entre physique et technique et des attitudes à la Julien Bonnaire. BRAVO LES FILLES!

18 septembre 2006

Avez vous pensé à votre épitaphe?


Pour être franc, je n'y ai pas vraiment réfléchi jusqu'ici. Pourtant quoi de plus efficace pour marquer la postérité de notre empreinte, c'est une sorte de blog en granit pour l'éternité. Autant bien choisir ses mots.
Pour alimenter votre réflexion, voici deux suggestions qui n'ont malheureusement pas été gravées à ma connaissance, mais qui me paraissent très réussies. Nous les devons à Groucho Marx.
"Désolé Madame, je ne peux pas me lever"
Et ma préférée:
"Je vous avais bien dit que j'étais malade!"

13 septembre 2006

Vous savez danser?


Un gentil petit concours de danse, de charmants candidats imitant des gestes de robots, c'est touchant d'autant que je ne suis pas un trés bon danseur moi-même et... le troisième qui s'avance tout raide et mal à l'aise. Regardez et dites moi quel effet ça vous fait, il est INCROYABLE. J'aime tout particulièrement l'effet ralenti. Merci à Cédric Baud qui m'a montré cette video.

12 septembre 2006

less Is More en résidence II


Bon concert de Less is more hier soir. La chaleur était étouffante et la terrasse nous a volé quelques oreilles mais je suis satisfait. A la ré-écoute, je trouve que c'était bien et ça me motive pour composer plus et affiner les détails . Mais c'est un trés bon départ pour cette résidence. Bravo à David qui a assimilé le répertoire en un temps record (c'était pas un cadeau) et mention spéciale à Ricardo qui a déchiré!

08 septembre 2006

06 septembre 2006

Less Is More en résidence



Voici enfin la rentrée et le début d'une passionnante aventure à la Fontaine qui va s'étendre sur 14 semaines. Avec en point de mire l'enregistrement de mon premier disque, je compte bien utiliser cette résidence pour tenter toutes les expériences. Il y aura des invités, des compositions en évolution, beaucoup d'improvisation et des surprises.

La base du groupe sera la même avec Maxime Fougères à la guitare, Ricardo Izquierdo aux saxophones et Julien Charlet à la batterie.
La réaction du public participera à l’affinage du répértoire du groupe, des compositions des membres de l’orchestre et une part d’inconnu qui changera au fil des semaines en fonction des invités et des envies du moment. Le but est que la fête naisse et grandisse de lundi en lundi. Je publierai très vite un planning des invités ici même.





Les plus assidus seront récompensés et associés par leurs commentaires à l’évolution du projet.

Le premier rendez-vous est lundi 11 sept à 21h30 à LA FONTAINE, 20 rue de la grange aux belles dans le 10éme arrondissement à Paris, métro Colonel fabien ou Goncourt.

Merci à Charles Douanvichith pour les photos.

05 septembre 2006

Jean-Jacques Elangué au Baisé salé mercredi 6/jeudi 7 sept




En prélude à la sortie imminente de son disque en quartet auquel j'ai eu l'honneur de participer, voici deux soirées du puissant ténor Jean-Jacques Elangué, avec Alain Jean-Marie (piano), John betsh (batterie) et Manuel Marchès (contrebasse). on peut s'attendre à une ambiance festive et débridé comme à chaque fois que JJ est aux commandes.

03 septembre 2006

Tremplin du réservoir. Sandra NKAKE


Allez faire un tour sur ce lien si vous aimez la soul. Sandra Nkake déchire, ainsi que son groupe. C'est pourquoi j'ai voté pour elle et eux. A vous.
Tremplin du réservoir. Sandra NKAKE

Rugby II: coupe du monde féminine à Edmonton en ce moment


Juste une vidéo de 7-8 minutes si vous voulez vous faire une idée de ce qu'est le rugby féminin avant de dire une connerie. En fait, beaucoup de passes, parfois trop, mais ça vaut le coup d'oeil.
Coupe du monde Barcelone 2002
Ce sont les actions marquantes lors de la coupe du monde 2002 à Barcelone. En ce moment se déroule la coupe 2006 à Edmonton. La france a battu l'irlande lors du 1er match. Voici le lien du blog des bleues pour les encouragements.
Au coeur des bleues

RUGBY I:Kapa o pango



Voici maintenant quelques semaines que j’ai ouvert ce blog et je n’ai toujours pas abordé un des rares sujets sur lesquels je pourrai écrire un livre, le rugby.

Je me connais bien et je sais que ce sujet est d’une telle intensité pour moi qu'il peut me faire oublier le sens de l’humour. Aussi j’ai décidé de fractionner mes pensées en petites chroniques et de commencer par un sujet léger.
Au lendemain de la première défaite des all blacks depuis 14 matchs, (une bonne chose de faite!), je veux attirer l’attention sur un point qui me paraît oublié, y compris dans la polémique sur le Kapa o pango. Quoi de plus effrayant chez les all blacks que leur goût en matière de coiffure. Hier, en Afrique du sud, à défaut de porter le deuil de leurs adversaires, ils portaient au moins celui de leurs stylistes. Même le Saint–Etienne des années 80 ne faisait pas pire.


Voici quelques bobines choisies parmi les TERRIFIANTS GUERRIERS DU PACIFIQUE !! ( assez grosse la voix ?) avec un podium, la mèche blonde de Peri Wepu, le paillasson de Jerry Collins, et inégalable, la coupe OM 92 de Jason Eaton, le Grand blond à la chaussette noire.