09 octobre 2007

Coupe du monde XXIV: Merci!


J'ai vu le match de l'équipe de France à Tokyo dans un bar irlandais avec une poignée de français. C'est le genre de match qui vous font regretter une fois le coup de sifflet final donné, de ne pas être avec vos proches pour partager une telle émotion.
Un grand merci à l'équipe de France d'avoir enfin remis les pendules à l'heure après le raté du match d'ouverture.

Le match:
Une telle victoire n'était envisageable qu'avec un match parfait avait-t-on entendu assez souvent. Mais ce match fut loin d'être parfait. On pourrait même y voir un échec de la stratégie annoncée" par le staff de l'équipe, mais ce serait une analyse superficielle ou partisane. On peut résumer ce match en disant que la France a choisi le déroulement de la rencontre en donnant le ballon aux néo-zélandais qui n'ont pu que se casser les dents sur une défense très agressive. La France a ainsi mis en action son point fort, l'organisation défensive tout en forçant l'adversaire a jouer ses cartes faibles ou plutôt les moins fortes, à savoir le jeu en 1ère main, et la construction offensive.
Dis comme cela, cela parait simple. Mais il a fallu une performance extraordinaire des 21 joueurs impliqués pour en faire une victoire tant le niveau de jeu pratiqué par les blacks en première période m'a paru digne de leur réputation. Il faut distinguer évidemment Thierry Dusautoir auteur d'un match surhumain, symbolisé par le placage douloureux qu'il infligea à Jerry Collins en première période.
Ce match en partie raté sur les intentions stratégiques annoncées comme la touche qui fut une quasi-faillite, laisse de grands espoir de voir la France élever leur niveau de jeu jusqu'au titre. le jeu au pied quand à lui, ne fut pas un échec même s'il paru en deçà de ce que certains avaient espéré, car il servi cette stratégie de défense agressive et les blacks ont perdu cette bataille en présumant de leur forces, comme lors de cette fin de match où ils n'ont pas cherché le drop, persuadés qu'ils allaient marquer un essai, la défense française avait eu raison d'une partie de leur lucidité, je crois.
Du coté neo-zélandais, la facilité du premier tour a certainement jouer un rôle et c'est là que les blacks ont sous-estimé cette équipe de France dans sa capacité à livrer un combat très intense, très violent tout en restant disciplinés.
Voici comment, selon moi, par un choix stratégique et un engagement physique exceptionnel, la meilleure équipe sur le terrain a perdu face à l'équipe qui mérite de gagner.

L'arbitrage:
Il y a bien un en avant sur l'essai de Jauzion, et l'encadrement comme les joueurs néo-zélandais ont eu la grandeur de ne pas soulever cette question en soulignant que la victoire Française était méritée.
Cette passe entre Traille et Michalak est un bijou de jeu dans les intervalles comme les all-blacks eux-mêmes en font à chaque match. Il est inutile de recenser, ne serait-ce que lors de cette compétition combien de fois des essai Néo-zélandais ont été accordés suite à des passes du même tonneau.
Certes, dans ce cas précis, l'oubli a une conséquence immense sur le résultat, car nul ne sait comment se serait terminé le match si la faute avait été sifflée mais la victoire française trouve sa source ailleurs.
D'un avis personnel, je serai d'ailleurs pour une réforme de la règle sur les en-avant dans le cas de ces "passes à hauteur". On pourrait considérer que si le joueur qui reçoit la balle est lancé derrière le passeur à la même vitesse, il n'y a pas en-avant. Ça ne ferait qu'officialiser ce qui se siffle comme cela la plupart du temps. Deux joueurs lancés se faisant une passe " à hauteur font systématiquement un en-avant si on prend comme référent un point fixe au sol. Je l'ai vérifié de nombreuses fois sur des ralentis.

Plus important concernant l'arbitrage est me semble-t-il l'autorité dont Wayne barnes a fait preuve sur le jeu au sol en sanctionnant Richie Mc Caw 3 fois en huit minutes. Ceci a certainement pesé plus sur le match que cet en-avant non-sifflé. La question ne se serai pas posé si il avait arbitré comme on a déjà vu. Les français n'aurait jamais pu se rapprocher au score, en libérant le ballon.
Même chose sur le carton jaune à l'encontre de Mc Allister , qui est incontestable. C'est une action d'essai possible qui ne justifie pas l'essai de pénalité mais c'est de l'anti-jeu caractérisé qui s'ajoute à une autre faute déjà signalée, lors de l'avantage. je ne vois pas ce qu'il faut de plus. C'est justement arbitré.

Les all-blacks:
Cette défaite est un dégât collatéral du match d'ouverture et je ne souscrit pas à l'enthousiasme de certains pour les argentins. Je trouve même assez triste que la nouvelle-zélande soit éliminée par le biais de la France par ... l'argentine qui ne sert vraiment pas la cause du rugby. Ils sont sympathiques et réalisent un bon parcours mais jouent de plus en plus pauvrement. Le sommet de la médiocrité fut atteint contre l'écosse, elle-même bien faible, mais que j'aurai aimé voir gagner quand même, tant les argentins détruisent. Je ne peux pas imaginer que ce jeu les mènent au titre, et j'espère qu'il seront battus quel que soit le cas de figure. Surtout alors que les All-blacks sont dans l'avion.
Il faut souligner la grandeur des joueurs et du staff néo-zélandais dans la défaite malgré le traumatisme extrème. La lecture de l'interview d'Anton Oliver à la sortie du vestiaire se passe de commentaires. Sa détresse est poignante et digne.

le XV de France:
A la veille de l'annonce de l'équipe de la demi-finale, j'espère que Laporte va continuer à jouer à 30. La tentation est bien sûr grande de ne pas changer une équipe qui gagne mais cette expérience n'a pas été un handicap jusque là et l'adversaire britannique est très différent des All-blacks. La composition stratégique du XV doit donc être différente en retenant le bon du quart de finale. On verra demain.
Voici ce que je ferai:

De villiers, Ibanez, Milloud (ou Poux)
Thion, Nallet
Betsen (ou Nyanga), Bonnaire, Dusautoir
Elissalde, Michalak,
Jauzion, Marty,
Clerc, Traille, Rougerie

Banc: Szarzewski, Poux ou Mas, Chabal, Harinordoquy,Pelous, Dominici, Beauxis.

1 commentaire:

T a dit…

Je l'avais bien dit: Faites rentrer Michalak. Quelle classe et quelles jambes!!!!!
Bon pour samedi: Allez les Bleus. et je ne fais pas de sousci car nous on sera 3 devant le poste avec MILO qui porte bonheur à tout le monde....