03 octobre 2007

Coupe du monde XXIII: Broyer du noir!

Bien que plus débordé que jamais, je tenais à m'exprimer avant de partir au Japon avec Abd Al Malik d'où j'essayerai de voir le match.

D'abord, oublier 99!
Si la demi-finale de 99 avantage quelqu'un c'est les all-blacks. Ce jour là, les tout-noirs ont été battus sur toute la ligne de la première à la dernière minute sauf Lomu et ... l'arbitre. Ce n'était pas un miracle, juste la victoire remarquablement mise en scène de la meilleure équipe sur le terrain.
L'équipe d'aujourd'hui n'est pas dans ce cas de figure car elle domine réellement la planète rugby depuis 3 ans. il n'y aura pas de miracle. S'il existe une chance de gagner, c'est en allant le chercher très loin en soi comme les argentins lors du match d'ouverture.

C'est en cela quela composition d'équipe annoncée mérite d'être étudiée. Dans un premier temps, mais je n'ai pas eu le temps de l'écrire, j'aurai milité pour la solution opposée; avec l'éviction des cadres tels que Pelous, Ibanez, Betsen , pour mettre les" méchants", Szarzewski, Chabal, Nallet,Nyanga, garder Michalak et les Toulousains, et baser la stratégie sur l'agression, à la limite du régulier, pour éviter la "défaite avec les honneurs" à laquelle nous semblont promis. Un match sale, à haut risque mais au moins defendus chèrement. Je trouve les Français , beaucoup trop bien élevés, "gentils".

Ma réaction fut donc négative à l'annonce de l'équipe ce matin. Passons sur les injustices personnelles, on n'est pas là pour récompenser les joueurs.

A la réflexion, j'ai changé d'avis. Pour moi , cette composition promettant un jeu restrictif permet de se concentrer sur quelques phases de jeu. Et c'est à l'avantage de l'équipe qui ne maîtrise pas son sujet. En d'autres termes, proposer l'eternel rêve de "french flair" face à une équipe qui en a plus que nous me paraissait suicidaire. On joue, on joue, et à chaque erreur et ballon tombé on prend 7 ou 3 points, l'addition est vie lourde à ce rythme.
En espèrant que le jeu au pied soit à la hauteur des attentes, on peut choisir de trouver les touches, et de mettre l'accent sur les contres (et on sait que d'un match à l'autre il n'y a aucune certitudes sur ce sujet) ou de taper dans le terrain et de plaquer à plusieurs pour bloquer les passes, en espèrant que le rideau défensif ne se déchirera pas trop.
Si ça marche on peut espérer rester dans la course au score voire passer devant par le jeu au pied en provoquant des fautes.

Soyons réalistes, je ne donne que peu de chance çà cette stratégie de réussir et on saura au bout de 20 minutes si il y a une chance. Si on encaisse un essai toutes les dix minutes , c'est que la différence est trop grande. Mais si cette option stratégique donne un match serré entre deux équipes de niveaux assez différents, ce sera une belle victoire tactique.
De toute façon , cette option a au moins le mérite de ne pas alimenter le mythe de 99, car l'équipe alignée n'est pas là pour faire le jeu "à la française".

Allez les bleus!!!!

3 commentaires:

Roger a dit…

Allez The All Blacks !!!

Je vais d'ailleurs me déplacer à Cardiff pour cet énome match, supporter les Tous Noirs et dire bonjour aux potes.

Kama, OUH !!!

Romain a dit…

Dans l'anxieuse attente du début du combat, je viens confirmer ce que dit Manu et l'aggressivité régulière me parait la clé de ce défi. Je souhaite par contre que monsieur WHITE ne négligera pas d'arbitrer au large de l'action sur les positions anti-jeu de la troisième ligne Black qui pollue la transmission de la balle sinon il faudra bien faire le ménage à l'ancienne.

Romain a dit…

Après le maatch ou nos équipiers ont vendangé un nombre de balles pas possible, il s'avère que le planchot indiquait 16/18 à la sortie et pas pour ceux que ROGER CROYAIT!!!!!Sorry Roger et good bye aux Blacks. Dans un souci d'économie, ils peuvent prendre le charter avec l'australie qui rentre elle aussi à la maison.