17 octobre 2006

20 000 coups!

20 000 coups
A l’occasion d’un rendez-vous avec mon ostéopathe (rien de grave finalement) et de la conversation durant la séance, je me suis amusé à calculer le nombre de notes qu’un contrebassiste pouvait être amené à jouer lors d’une soirée au bilboquet ( trois sets d’une heure) ou au Jazz club Lionel Hampton du Méridien porte Maillot ( deux sets de une heure et demie !!!?).

Si je prends une moyenne raisonnable de tempo de 120 à la noire, et que je calcule sur 3 heures, j’obtiens 24 000 notes jouées. Disons qu’on ne joue pas pendant le solo de batterie et pendant les commentaires entre les morceaux et enlevons 4000 notes pour ça. Reste 20 000 notes à jouer.

Actionner une corde de contrebasse nécessite une pression raisonnable d’au moins un kilogramme, le calcul est impressionnant, même pour moi qui ai joué des semaines au Bilboquet et pour mon ostéo qui du coup m’a fait des recommandations de prudence.
C'est pourquoi c'est si proche du sport de travailler un instrument, une bonne respiration, une bonne position des jambes et du dos, une bonne technique de main droite, et ça peut donner ça ( oui, je sais , c'est pas pareil , c'est de l'archet mais c'est beau )
Le contrebassiste de la video s'appelle Stefano Sciascia. Bravo!!!
C'est de la MUSIQUE, écoutez et vous oublierez les grimaces.

Vivaldi-Sposa son disprezzata

1 commentaire:

Jiji a dit…

C'est vraiment très beau...Mais il est parfaitement impossible d'oublier les grimaces.