16 mars 2007

Nina Ferro au Franc Pinot ce week end

Me voilà donc de retour à Paris et la vie des clubs continue. Hier soir j'étais au Duc pour le concert de Cédric Caillaud , un confrère contrebassiste dont le disque vient de sortir. Mon vieux copain Patrick Cabon est le pianiste de ce trio. Je regrette d'avoir oublié mon appareil et de ne pas avoir quelques images à vous montrer, d'autant que c'est plus facile de filmer quand on ne joue pas!

Enfin, ce soir et demain au Franc Pinot, j'accompagne Nina Ferro une chanteuse australienne qui vit à Londres. Les amoureux de Nancy Wilson passeront un très bonne soirée, grande maîtrise technique, swing et pêche, je devrait me régaler. c'est le genre de soirée que j'aime bien, du jazz simple ou l'efficacité est le seul enjeu.
Pour ce qui est de ce week-end de rugby, je souhaite que la France se remette à jouer pour gagner ce tournoi en beauté. Allez, au point où j'en suis je peux prendre des risques: victoire de l'Italie à Rome et du Pays de Galles à Cardiff. Mouais, ça parait peut-être un peu trop parfait car ça met la France seule à 4 victoires. On comptera les points dimanche!

2 commentaires:

Charles a dit…

Elle est bien jolie !!!

Mona Bricot a dit…

Ah tiens ! C'est bien une réflexion d'homme ça ! Bon je suis d'accord elle est mignonette, mais est-ce bien là le principal ? Ne serait-il pas plus intéressant de savoir comment elle chante ? Et puis dans ses CD, est-ce que la basse est assez forte ? mmmh ?
A part ça un peu déçue, au salon de l'érotisme, je n'ai pas pu approcher de Rocco, il y avait trop d'admiratrices.
Je vais me rattrapper avec le nouveau morceau favori de M. Manuel, une bien belle contrebasse en gros-plan ! Mmmh ! les sons délicieusements profonds de cet instrument de taille respectable me remplissent d'une joie indescriptible !