06 mars 2007

Un petit singe

Comme je vous sens chauds, voici une petite histoire que j ai reçue qui devrait vous inspirer. C’est l’histoire du petit singe qui chaque matin et chaque soir léchait les pieds de l’Empereur.
Il faisait ça si bien, avec tant de zèle (en poussant même des petits soupirs de plaisir) que certains esprits s’en étonnaient.

Un jeune bonze un jour lui demanda, « Est-ce que tu subis des pressions ? ».

Le petit singe lécheur éclata de rire, « Des pressions ? Pas le moins du monde, je suis libre, je lèche comme je veux, jamais l’Empereur ne me demande quoi que ce soit, libre je suis ! »

Le jeune bonze s’en alla voir un vieux bonze qui chaque jour assistait au lever et au coucher de l’Empereur. « Est-ce que le singe lécheur subit des pressions, demanda-t-il ? »

- Pas le moins du monde dit le vieux bonze, c’est inutile, il a été dressé comme ça, il a été choisi car son dressage est le mieux réussi. »

Le jeune bonze s’en retourna voir le petit singe lécheur.

« Quels sont les bons principes pour lécher les pieds d’un Empereur ?

- Un seul principe, dit gravement le petit singe lécheur, l’équilibre ! Il faut autant lécher le pied gauche que lécher le pied droit, sans préférence, sans jamais prendre parti. Ce n’est pas toujours facile. Certain jour le pied gauche proteste car j’ai trop léché le pied droit, le lendemain c’est le contraire. Il faut chaque fois rétablir l’équilibre ».

Le jeune bonze alla poser la question au vieux bonze qui assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« Gauche ou Droite, l’Empereur s’en moque dit-il, dès l’instant qu’il peut marcher et écraser la gueule des autres »
Le jeune bonze s’en retourna voir le petit singe lécheur.

« Est-ce que c’est bon de lécher les pieds d’un Empereur ?

- Rien n’est plus savoureux, dit le petit singe lécheur, c’est un délice à quoi rien ne saurait être comparé »

Le jeune bonze alla revoir le vieux bonze qui assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« En vérité dit le vieux bonze, l’Empereur n’enlève pas ses sandales, le petit singe lécheur lèche les semelles. Il lèche la poussière, les taches, les déjections. »

Un jour malencontreusement l’Empereur en se levant écrasa le petit singe lécheur qui en mourut. Aussitôt un autre singe lécheur arriva qui lécha la semelle de l’Empereur encore chaude du sang du brave petit singe précédent.

En ces temps d’élections, toute ressemblance avec des personnes existantes serait un heureux hasard.
Merci à "La-bas si j’y suis", pour cette histoire.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

combien de sous-marins encore?

Jiji a dit…

un singe en talonnettes...

Anonyme a dit…

t'as pas le numero de sabato??? c'est juste pour session en vue d'un projet....et le numero de jiji ?? c'est juste pour une vue de son projet???


cabon et grebil en concert en duo a tel aviv du 07 au 15 mars
du 1 au 8 mai au bilboquet
du 9 au 23 mai a jouy en josas
et enfin du 2 au 2 au houdon avec michou en guest

Anonyme a dit…

t'as pas le numero de sabato??? c'est juste pour session en vue d'un projet....et le numero de jiji ?? c'est juste pour une vue de son projet???


cabon et grebil en concert en duo a tel aviv du 07 au 15 mars
du 1 au 8 mai au bilboquet
du 9 au 23 mai a jouy en josas
et enfin du 2 au 2 au houdon avec michou en guest

Jiji a dit…

À Tel Aviv???Sympa....Mais un peu loin,non?Enfin c'est sympa de nous prévenir quand même.
Je serai bien venue avec vous,surtout que je connais bien Tel Aviv pour y être allée un paquet de fois.

mona bricot a dit…

A Tel Aviv en sous marin ?

Mona Bricot a dit…

Unae Amie Finlandaise m'a écrit, et pour me faire plaisir, elle a utilisé un logiciel de traduction pour m'écrire en français.
Le problème, c'est que je ne comprends pas bien ce qu'elle a voulu me dire et je n'ose pas lui demander de me le traduire en anglais, j'ai peur d'être vexante.
Si jamais quelqu'un ici peut m'aider, je lui vouerai une éternelle reconnaissance !

Voici la phrase !

Bonjour Pariisi !

Merveilleux pour voir que vous regardez toujours si joli. Il ferait beau à la partie avec vous autrefois... tellement veuillez venir en Finlande un certain jour. Et subsistance sur dater ces banquiers avec votre robe de crayon ;)

Fin de citation !

Jiji a dit…

La vache!!!Mais c'est du génie!!!J'adore....Est ce que ton amie finlandaise m'autoriserait à mettre ce texte en musique...?Non mais là je crois qu'on tient un truc....Si,si!!Vraiment.

Jiji a dit…

Même que le morceau s'appelerait "la robe de crayon"....J'appelle Yves Duteil et j'le met sur le coup...