13 janvier 2008

Week-end de coupe d'Europe.

C'est vrai, j'aime bien le Stade Français. Probablement parce qu'il a été la cible de critiques injustifiées dans le sud-ouest d'où je viens alors que il était certainement le premier club moderne avec le Stade toulousain, mais surtout parce que j'ai toujours vu dans cette équipe la valeur que je préfère dans le rugby, la solidarité, même quand le niveau de jeu ne rivalise pas avec son concurrent toulousain.

Ceci étant dit , j'ai retrouvé ce Stade Français là ce week-end. Ils ne gagneront probablement pas la coupe d'Europe et ne se qualifierons peut-être même pas mais le match contre Bristol a été celui que j'ai préféré. Échec tactique avec l'appui du vent en première mi-temps, qu'à cela ne tienne, l'équipe porte le ballon en seconde mi-temps et passe, remonte le terrain , dans un jeu sans erreur très exigeant en lucidité.
Biarritz est au plus mal et ne va peut être pas sortir indemne de ce match. Les biarrots se sont effrités sans raison apparente si ce n'est la blessure de Damien Traille.
Les deux autres "gros", Clermont et Toulouse ont montré quelques signes d'inconstance. Le premier en discipline avec 3 cartons et le second dans le jeu en 1ère période. Souhaitons que l'on évite les mauvaises surprises lors de la dernière journée.

Enfin, il y a eu des fuites et on connaît le nouveau capitaine du XV de France pour le tournoi 2008, Lionel Nallet. Avant tout une belle consécration pour ce superbe joueur , qui survole les débat du top 14 depuis un an au moins, comme par exemple contre Toulouse récemment, mais aussi un signe clair de changement voulu par le nouvel encadrement, Nallet est certes un guerrier mais ne sera pas dans Paris-match avant longtemps. J'espère quand même que ce revirement ne condamnera pas Chabal, qui a quelque chose à apporter à l'EDF, au delà de sa notoriété.

2 commentaires:

Roger a dit…

Nallet capitaine, avec le match énorme encore effectué par JBE, on sait très bien qui sera le boss sur le terrain en EDF, sûrement pas le joueur Castrais...

Une fois de plus ce choix est annoncé bien trop tôt à mon humble avis, sachant que Nallet à maximum 2 saisons à faire en Bleu, à voir...

Manuel Marchès a dit…

Il l'ont clairement promu comme un capitaine de combat et d'exemple et pas forcément pour 4 ans. C'est pas bête de se laisser du temps pour voir qui va se réveler sur le terrain au contraire, non?