03 septembre 2006

RUGBY I:Kapa o pango



Voici maintenant quelques semaines que j’ai ouvert ce blog et je n’ai toujours pas abordé un des rares sujets sur lesquels je pourrai écrire un livre, le rugby.

Je me connais bien et je sais que ce sujet est d’une telle intensité pour moi qu'il peut me faire oublier le sens de l’humour. Aussi j’ai décidé de fractionner mes pensées en petites chroniques et de commencer par un sujet léger.
Au lendemain de la première défaite des all blacks depuis 14 matchs, (une bonne chose de faite!), je veux attirer l’attention sur un point qui me paraît oublié, y compris dans la polémique sur le Kapa o pango. Quoi de plus effrayant chez les all blacks que leur goût en matière de coiffure. Hier, en Afrique du sud, à défaut de porter le deuil de leurs adversaires, ils portaient au moins celui de leurs stylistes. Même le Saint–Etienne des années 80 ne faisait pas pire.


Voici quelques bobines choisies parmi les TERRIFIANTS GUERRIERS DU PACIFIQUE !! ( assez grosse la voix ?) avec un podium, la mèche blonde de Peri Wepu, le paillasson de Jerry Collins, et inégalable, la coupe OM 92 de Jason Eaton, le Grand blond à la chaussette noire.


2 commentaires:

Charles a dit…

Je me disais bien que t'allais pas résister bien longtemps à ce Sujet ! Ces Blacks sont terrifiants dans tous les domaines, plus encore dans leurs coiffures.

C’est clair que le style « cheveux aux vents » de ces brésiliens « tout en noir » ressemble un peu plus aux brésiliens « verts et jaunes » des années 70.

Anonyme a dit…

Vu qu'ils sont intouchables au niveau rugbystique malgré leur trop maigre palmarès mondial, on peut bien s'arrêter à une chose aussi peu importante que leur coupe de cheveux...
La dernière fois qu'ont a vu leurs cheveux en France, ça a donné un 6-45 pour eux, j'ai eu beaucoup de plaisir à y assister, comme je pense en prendre beaucoup le 18 novembre 2006 à Paris.

Roger Biwandu.