04 février 2008

Tournoi des XI nations I: Une impression mitigée.

C'est parti! A peine remis de cette coupe du monde en demi-teinte, nous voilà, fébriles, prêt à nous enthousiasmer à nouveau pour les bleus.


Le premier acte s'est ouvert avec une équipe d'Irlande en quête de rachat. Peu de nouvelles têtes, un jeu sensiblement identique à celui proposé depuis quelques années, à une exception prés, Eoin Reddan, le jeune demi de mélée qui , crée un aléa absent dans le jeu de son prédécesseur, Peter Stringer. Ce joueur, trés bon hier, va offrir au centres irlandais, O'Driscoll et le remplaçant de D'Arcy (bras cassé) une défense moins prête car il varie beaucoup plus le jeu que Stringer qui se contentait un peu trop d'éjecter.
Une victoire sans convaincre donc mais peut-être trompeuse car l'opposition de l'Italie semble sérieuse.

La sensation du jour, ce fut la victoire galloise sur l'Angleterre. Match au déroulement improbable, qui a vu l'Angleterre dominer outrageusement la première mi-temps avant de s'écrouler inexplicablement et encaisser vingt points et finalement perdre un match qu'elle n'aurait jamais du laisser s'échapper. La fameuse suffisance britanique punie ou peut-être plus encore un vrai coup de fatigue d'une équipe vieillissante, en tous cas, il faut rendre honneur aux gallois qui n'ont jamais abandonné leur plan de jeu, malgré une première mi-temps désespérante.

Venons-en à ce qui nous intéresse le plus: le XV de France:
Une victoire, c'est bien. La confirmation de la forme stratosphérique de Vincent Clerc et de son entente superbe avec Cédric Heymans, un sentiment de liberté sur le terrain qui a permis beaucoup de relances, voilà pour les satisfactions, ce n'est pas rien mais c'est tout pour le moment. Le match a été médiocre globalement avec une réussite maximum face à un adversaire étonnament faible. Chaque regroupement est l'occasion d'une réunion de cellule avant de faire un autre petit tas, trés peu de rythme, moins m'a-t-il semblé, que dans les matchs de la veille.
Le même match sans les rebonds et nous voilà avec une performance trés ordinaire, ne justifiant pas l'excitation bien puérile des journalistes toujours aussi prompt à brûler ce qu'il ont adoré. En résumé, je crains que cette performance trés heureuse ne nous réserve des mauvaises surprises contre l'Irlande et surtout l'Angleterre si elle n'est pas remise en contexte.
Enfin, je crois que certains joueurs peuvent raisonnablement s'interroger sur leur non-sélection, comme Mignoni autrement plus solide que Parra pour suppléer Ellisalde, ou Papé écarté pour Arnaud Mela, et au vu du jeu trés lent développé par Elissalde derrière le regroupement, je ne suis pas sûr que Chabal soit moins bon que Vermeulen dans cet exercice.

Méfiance donc, car ce match est pour moi le prototype de la fausse réussite d'un système. Je ne présume pas de la suite et je souhaite que les sélectionneurs atteignent leur buts mais il faut noter qu'il ont beaucoup insisté sur le fait qu'on ne mettrait pas un système en place en quelque jours, j'espère qu'ils s'en souviendront pour remettre ce match dans son contexte et ne pas s'enflammer. La tendance à minimiser la victoire de l'Irlande et à railler la défaite anglaise m'inquiète un peu je l'avoue.

3 commentaires:

Terra Vecchia a dit…

deux liens utiles à voir...

http://bastiadailyphoto.blogspot.com/2008/02/ptit-gars.html

mais aussi...

http://bastiadailyphoto.blogspot.com/2007/10/france-angleterre.html

amicizia...

Anonyme a dit…

...please where can I buy a unicorn?

Anonyme a dit…

GalezxiaaxbniCoer [url=http://gadaf.fi/oldnavycoupons]old navy coupons[/url] Nokflyoonm