21 novembre 2007

Jour de négociation

C'est aujourd'hui, et je vois aux commentaires que les passions ne s'éteignent pas. Je n'ai pas le temps mais l'envie de détailler le avantages des privilégiés de la sncf me séduit. Si le conflit dure je me ferai un plaisir de faire une petite étude comparative entre les privilèges honteux (ououhh!!) d'un conducteur de TGV qu'une bonne âme a pris le soin de m'envoyer et ceux de n'importe lequel des hommes politiques qui les dénoncent, aujourd'hui assis à la table des négociations.

La ficelle est grosse mais a son effet sur certains. J'en reste là aujourd'hui, mais je ne souhaite pas au gouvernement de réussir : entre deux maux, je choisis le moindre. En attendant la vraie troisième voie...

1 commentaire:

belle âme a dit…

et ben je préfère encore regarder Milo et ses amis que de débattre sur le bienfait de la grève.